Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Baaba Maal aurait-il dit « Haalpulaar Ko Banndum » ?

Posté par: Oumar ndiaye| Mercredi 11 novembre, 2015 11:11  | Consulté 5557 fois  |  0 Réactions  |   

Neddo ne veut pas dire le Poulo mais bien l’Humain en Pulaar. Comme par ailleurs « NIT » ne saurait se résumer au seul Djolfo du Sénégal. Il n’est pas ici question de femme ou d’homme particulier mais bien de l’HUMAIN et de son Semblable. Le Banndum en Pulaar renvoie à l’espèce car on l’accorde même aux animaux : Fowrou (hyène) et Banndoum (son semblable, une autre hyène). Mais puisqu’il faut se justifier et s’excuser d’avoir parlé sa langue maternelle, faisons de la sémantique et de la sociolinguistique (ethnolinguistique …aïe aïe  ? !)Navré de devoir se prêter à l'exercice.

Jamais une maxime n’aura été aussi galvaudée  que cette sagesse universelle qui dit que « Neddo ko Banndum » par le seul fait d'être ici exprimée en Fuoulfouldé et dans un contexte particulier où tout ce qui n’est pas Wolof est suspecté d’ « ethnicisme ». Dire « Nit, Nit ay Garab am » ne voudrait pas dire «  le Wolof est le remède du Wolof », « Baatu askan wi » ne signifie pas  «  La voix du peuple Wolof » et j’en passe pour ne pas en venir au champ politique ou tout sigle en Français est couplé à une expression wolof sans que le Diola, le Sérère, le Bassari ne s’en offusque. Mais Neddo ko Banndum signifierait dans la bouche de Baaba Maal une consigne de vote en faveur de Macky SALL…..un rejet de tout ce qui n'est pas Pulaar. Soyons raisonnables.

L’équilibre des symboles est le pilier central sur lequel repose l’architecture de toute NATION. Ceux qui agitent l’épouvante ethnique dans ce Sénégal, très fragile, jouent avec le feu. « rendoubé so potaani pethian » a encore dit le Pulaar. Autrement, on partage et on se divise chaque fois que l’égal accès au bien commun  n’est plus garanti. Baaba Maal est un Symbole, au-delà de l’homme et de l’artiste.

Il a témoigné de sa gratitude à tous ces hommes et femmes, ses semblables, qui ont fait de lui ce qu’il est devenu: Samba THIAM, Mansour MBAYE, Khalil Sock GUEYE, Ndongo MBAYE, Massamba DIOP, Tonia LO, Bada SECK, Kaawning CISSOKO, ASSANE NDOYE, Mansour SECK, HAWOI CAMARA, Mamy KANOUTE, KESSI BOUSSO, Malick LY, Abou PAM etc…… Son seul tord est de l’avoir dit dans sa langue maternelle. Il  lui a même été reproché d’avoir fait passer une bande annonce en Pulaar pour communiquer sur la cérémonie marquant les 30 ans de sa carrière….. tout de même, pour rappel, le pulaar est parlé par plus de 40 millions de consommateurs  à travers ces pays :  MauritanieSénégalMaliGuinée,BurkinaFasoNigerNigeria,GambieTchadSierra LeoneBénin,Guinée-BissauSoudanRépubliquecentrafricaineCôte d'IvoireGhana,TogoCameroun……

Nous savons aussi que c’est grâce au manche en bois que la hache arrive à couper le Baobab. De pauvres Haalpulaar’en irréfléchis( il y a en partout) sont mis à contribution  pour baver et s’époumoner à critiquer que «  l’homme doit tout à ses semblables » juste parce que l’expression a été déclamée en Pulaar. Il faut désamorcer la bombe « Ablaye WADE ». Le Père de KARIM MAISSA a dégoupillé la bourde ethniciste devant moi à la gare routière de MATAM, bondée de militants du PDS venus l’acclamer:

"On m'a dit que vous n'allez pas voter pour moi. Si je gangne, je retire tous mes projets du Fouta". Les nombreux amis et  inconditionnels de Diakaria DIAW(Ministre d'Etat),  de Adama SALL(Ministre), de Kalidou DIALLO(Ministre), de Sada NDIAYE(Ministre), de Mamadou Mory DIAW(Maire), de Abdoulaye HANNE(Sénateur), avaient reçu stoïquement la douche glacée qui ne froidit point leurs ardeurs militantes jusqu'après le 2nd tour des présidentielles de 2012. C’est avec beaucoup de sagesse qu’il va falloir tourner cette page qui risque de s’écrire avec du sang d’innocents fils et de naïves filles du Sénégal.

Yo Allah dandu Senegal,Dieu Sauve le Sénégal et non Dieu Sauve les seuls halpulaar.

 

 L'auteur  oumar ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
 Les Commentaires sont desactivés.
 
oumar ndiaye
Blog crée le 31/01/2012 Visité 863558 fois 170 Articles 11270 Commentaires 65 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
Baaba Maal : odyssée d’une vie et ce que le film n’a pas révélé de l’artiste et de l'homme.
Musiques et mœurs du Sénégal : nos danses sont la signature de notre érotisme.
L’habillement sexy est un acte politique de la femme sénégalaise.
Yiilel, le chacal totémique de la ville de Kanel.
23 mars 2015: L’intifada des Imbéciles aura-t-elle lieu ?