Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Donald et Emmanuel devraient échanger Brigitte TRUMP et Mélania MACRON

Posté par: Oumar ndiaye| Vendredi 14 juillet, 2017 12:07  | Consulté 530 fois  |  0 Réactions  |   

Décidemment ! En plus de n’avoir aucun goût, ils semblent aussi n’avoir pas de savoir vivre. Heureusement que la gérontophilie n’est pas criminalisée comme la pédophilie, autrement Donald et Emmanuel seraient tous passibles de poursuites et de peines fermes d’emprisonnement.

Nous avons tous vu, à la télé, l’homme qui deviendra le Président des USA baver devant une gamine aux formes prometteuses qu’il déclarait vouloir courtiser dès que la loi le permettrait….Mais le pauvre français, lui, répugne autant la fertilité que la virginité.

Sarkozy avait déclaré que l’Homme noir n’est pas assez bien entré dans l’Histoire. Mais l’injure balancée à l’époque depuis l’Université  de Dakar, au-delà du pied de nez à Cheikh Anta DIOP qui avait démontré que l’Afrique est le berceau de toutes les civilisations, est moins irrespectueuse que celle de MACRON.

La France des lumières aurait-elle à ce point échoué dans sa mission civilisatrice de l’Afrique noire ? En 2017, le président élu des français ose avouer que, malgré cinq siècles de missions militaires et évangéliques de sa douce patrie, les ténèbres continuent encore d’envelopper le continent vierge qui se débat dans des considérations civilisationnelles.

Le gosse qui commence à avoir la grosse tête depuis qu’il s’est fait élire Président d’une République sidérée, a osé pointer la fertilité des femmes africaines. Insulter sa mère en retour ne sert à rien mais une mise au point s’impose.

Emmanuel  n’a jamais connu une femme fertile, ayant épousé une ménopausée en secondes noces, il ne risquait aucunement de mettre Brigitte en cloque. C’est son choix de ne jamais enfanter puisque la perpétuation de l’espèce humaine dans son entendement est un facteur de sous-développement.

Justement le développement humain, économique ou social est avant tout destiné  aux hommes, aux femmes et aux enfants qui auront en charge de bâtir les civilisations. En termes de perspective, développer c’est faire preuve de générosité pour les enfants car les fruits du développement ne sont  cueillis que dans le futur.

Ne pas pouvoir faire d’enfants et adopter un chiot pour un peu égailler un Palais Présidentiel, c’est une véritable question civilisationnelle pour un homme qui incarne une Nationale dans ses valeurs les plus hautes. 

Mais le mari de Brigitte est, apparemment, un jouisseur qui ne s’inscrit que dans l’immédiat entre le petit chiot, les petits-fils dont les parents ne sont pas ses enfants propres et les projecteurs et lambris des rencontres politiques de l’Elysée.

Il pourrait bien échanger sa Brigitte et la laisser à ce vieux visiteur qui ne s’intéresse d’ailleurs qu’à la forme physique de la Première Dame Française qu’il n’hésite pas à peloter en lui serrant très fort les doigts de la main. Emmanuel pourrait bien profiter  du sourire de la First Lady puisqu’il a la phobie des jeunes dames.

Quels couples ! Vive le monde nouveau des paradoxes !

 L'auteur  oumar ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
oumar ndiaye
Blog crée le 31/01/2012 Visité 865937 fois 172 Articles 11286 Commentaires 65 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
Baaba Maal : odyssée d’une vie et ce que le film n’a pas révélé de l’artiste et de l'homme.
Musiques et mœurs du Sénégal : nos danses sont la signature de notre érotisme.
L’habillement sexy est un acte politique de la femme sénégalaise.
Yiilel, le chacal totémique de la ville de Kanel.
23 mars 2015: L’intifada des Imbéciles aura-t-elle lieu ?