Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Ila Touba ! Ma découverte du Mouridisme.

Posté par: Oumar ndiaye| Vendredi 18 janvier, 2013 23:57  | Consulté 4566 fois  |  17 Réactions  |   

Le Festival de danses et Folklores de Louga a modifié considérablement mon  regard sur le patrimoine culturel Sénégalais. Mon regard  biaisé d’acculturé/déculturé par la scolarisation  a toujours scruté nos valeurs, nos expressions et autres objets- symboles à travers un prisme presque touristique. Or Seul le regard interne, en effet, confère le statut de patrimoine à un objet ou une valeur et cela à travers une expression linguistique bien locale. Et  nos langues locales véhiculent de ces expressions qui traduisent amplement nos complexes culturels : une belle maison est une maison de TOUBAB ; des enfants polis, propres et bien habillés sont des enfants de TOUBAB ; quelqu’un qui refuse de se compromettre est qualifié de TOUBAB ; un homme bien est ARABE ! Nous allons être arabisés avant d’entrer au PARADIS….. Nos rapports avec DIEU (prières, incantations) se tissent dans des langues étrangères dans des endroits à l’architecture étrangère, remplis de symboles étrangers. Les poupées de nos filles sont des demoiselles blanches, blondes aux yeux bleus et les héros de nos garçons sont tous étrangers à notre terne réalité culturelle.  Le TRAVAIL, le dur labeur est fait pour les moins que rien. Les vrais hommes gagnent leur vie et nourrissent les autres qu’ils font travailler en les driblant impunément. Le bien mal acquis reste un bien pourvu qu’il soit acquis…..

L’un des festivaliers me disait que les « deux îles de la presqu’île » de DAKAR symbolisent à elles seules les « drames cornéliens » sénégalais. Au Nord ouest, NGOR (Noblesse par essence) est la Valeur fondamentale et  au sud ouest, GOREE (Noble dans l’expression) est l’action transformatrice qui traduit en objet cette valeur cardinale Sénégalaise : en toute circonstance, se souvenir que Ngor ne s’exprime que dans Gorée. Mais entre les deux il y a la ville de Dakar(Le tamarinier), la cosmopolite, polysémique, l’arbre au fruit amer, sucré, doux et piquant à la fois qui déteint ses valeurs relatives sur les actions à la fois transformatrices et expressives. Or donc nous notons que de l’absolu Ngor à la relative Gorée, il y a les illusions existentielles de Dakar. La valeur se frotte ici aux dures réalités quotidiennes pour donner naissance à l’expression et l’action qui l’incarne. Laissons Platon Guissé conduire ces dialogues philosophiques et revenons à notre malaise.

 J’avoue que je ne suis pas si fier de notre mémoire collective en patchwork, comme ces boubous excentriques pour originaux locaux et touristes étrangers. Nous souffrons tous d’ambivalence d’où nos rapports avec les langues officielles et cultuelles que sont le français et l’arabe, langue étrangères de domination et de colonisation et non moins langues qui aujourd’hui  expriment et confèrent savoir et pouvoir pour moins de 15% des Sénégalais. Même si ma langue maternelle parlée par  plus de 60 millions de personnes dans 18 pays au moins ; cette langue qui a nourri Sheikh Oumar, El Hadji Malick Sy, Baye NIASS, Cheikh Ahmadou Bamba et Macky SALL ne me permet même pas de blogguer avec mes concitoyens. 

Le malaise est profond tellement nous sommes conscients que notre chemin vers la mondialisation mène droit à une schizophrénie. Le même type de malaise que travailler comme agent du Ministère de la Justice me donnait avant l’arrivée à la tête de ce département de Madame Aminata TOURE.

Nos musées, nos sites historiques sont plus formatés pour plaire à l’œil du touriste étranger que pour exprimer notre mémoire collective. Même nos musiciens se laissent aller à des arrangements musicaux dits WORLD pour mieux vendre et tourner à l’étranger qui rapporte plus.

Dans cette cacophonie j’ai entendu une voix sur une voie très convaincante à TOUBA. Elle prône des valeurs qui vont réinventer notre patrimoine. Elle appelle à une acceptation de soi dans un réalisme froid de notre citoyenneté du monde à  travers une rupture sur notre manière idéaliste béate  de concevoir nos expressions et nos rapports avec nous même. Elle encourage la recherche d’un dépassement de soi, par l’éducation, la formation, le travail  sérieux dans la légalité, de l’acquisition du savoir, des biens à investir dans le développement humain. Elle invite à un désengorgement de nos villes de toute cette jeunesse abrutie par l’attente d’une opportunité de transgresser nos valeurs pour s’en sortir (vol, détournement, vieux ou vieille touriste à tromper). Cette voix nous dit que la terre ne ment pas et que seule notre agriculture nous servira de levier de développement. Et cette voie a raison : c’est le Mouridisme. Il restera à traduire le Mouridisme qui est Ngor  par des actions du Mouride qui devra atteindre Gorée sans passer par DAKAR mais bien TOUBA. D’où l’impératif catégorique que traduit l’appel du Cheikh pour un retour à la TERRE et à l’Agriculture combiné à l’éducation et la formation. xelcom= savoir/esprit et développement= xel ak komkom ! MBACKE, nous ne pouvons que dire en route ! ila TOUBA.

 L'auteur  oumar ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (17)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Fallou cisse on January 19, 2013 (10:57 AM) 0 FansN°:1
merci ta tou di la voie est a touba rien a dire
Anonyme on January 19, 2013 (11:21 AM) 0 FansN°:2
Un sage m'a dit un jour, que les remèdes ont été créés avant les maladies, que toute maladie a son remède dans le terroir qui lui a donné naissance. Il me parlait de phytothérapie. Il ne parlait pas que de phytothérapie.
Ce que j'en ai retenu c'est d'abord cette certitude imperturbable que tous nos problèmes ont des solutions et des solutions qu'il faut chercher dans et autour de nous. Pas ailleurs.
Cette conviction bien campée, nous la retrouvons dans ce contenant endogène de l'islam qu'est la mouridiyya. Bien comprise, et abordée avec notre propre regard, la mouridiyya est une solution à nos problèmes multiformes. Ses réalisations matérielles indéniables et exemplaires sont adossées sur une Foi bien étayée et une confiance en soi et en son destin qui prennent leur racines dans notre terroir. Ce n'est pas une solution locale, c'est une réponse globale. Ce n'est pas une foi assise avec un chapelet, mais une psalmodie de l'action, comme le disait fort élégamment quelqu'un.
Mais encore faudra-t-il que nous le comprenions et que nous vivions les enseignements de Cheikh Ahmadoul Khadim, comme lui nous les prodigue et non comme nous voudrions nous en accommoder.
@Roy_ak_Romb on January 19, 2013 (13:22 PM)0 FansN°: 609014
A chaque fois que tu commentes , c'est pour rabaisser les autres guides religieux , ainsi penses tu ,comme ça tu reussira à elever Serigne Touba.
L'enemie de la mouridiyya ce ne sont pas les autres confrerie soufis, vous partagez tout avec la Tijaniyya, il n'existe quasiment pas de difference comme l'a bien souligne Abdoul Aziz Mbacké Majalis, si ce n'est l'incmprehension que les ignorants d'un coté ont ceux de l'autre coté. L'enemie commun de ses 2 confreries est le Wahhabisme_salafiste, qui parmis ses adeptes il exsite un grand nombre qui considerent que Serigne Touba Hajj Malick Sy sont des innovateurs voir meme des mecreants.
La tijaniyya et la mouridiyya ont en commun d'avoir pris leur source directement du prophete en Etat de veille en non en etat de rêve contrairement aux autre confrérie ou leur silsila passe par Imam ali(rta) ou abu bacar(rta) avant d'arriver au Prophete(psl). Il n'y as pas besoin de se boursculer ou de se marcher dessus les uns les autres pour voir le soleil du midi, chacun en restant à sa place parviendrait à le voir. Nous parviendrons tous à nos aspirations spirituelles si nous nous restons à notre place sans avoir besoin de rabaisser qui que soit.
Mass on January 19, 2013 (22:59 PM)0 FansN°: 609443
j'aime cette façon de voir les chose....Machallah! Bonne continuation, god bless you!
Anonyme on January 21, 2013 (06:12 AM)0 FansN°: 611651
de grace participe ou degage...
Le blog met bien la valeur et les enseignements de tous nos chefs rekigieux digne de ce nom.: El hadj Oumar, El hadj Malick, Limamou, Baay Niass ,Abass Sall, etc....
Mais le Mouridiya est d'origine locale avec un fondateur Senegalais,
Nous voulons des commentaires des hommes biens, pas de rats ou de cafards...
please S.F.U.
Joob gey on January 19, 2013 (15:14 PM)0 FansN°: 609107
SEUL L'ENSEIGNEMENT DE KHADIMOU RASSOUL PEUT RELEVER L'AFRIQUE MUSULMANE. MAIS EN EN ENLEVANT TOUS LES SCORIES QUE DES MOURIDES COMME MOI Y ONT GREFFÉES ET QUI NE FONT PAS PARTIES DE SON ENSEIGNEMENT.

SERIGNE TOUBA A SU SE DÉPARTIR DE L’ALIÉNATION DU COLONISATEUR AINSI QUE DE L'ARABITÉ QUI EST UNE CULTURE QUI N'A RIEN A VOIR AVEC L'ISLAM OU BIEN ALORS PEU.

IL A SU GARDER SON AUTHENTICITÉ, SON ORIGINALITÉ FACE A CES DEUX COMPLEXES QUE SONT OCCIDENTALISATION ET L'ORIENTALISATION, IL A SU ÊTRE NI D'ORIENT NI D'OCCIDENT (COMME DIT LE CORAN: ""LAA SHARKHIYATIN WA LA GHARBIYATIN""), MAIS DE DIEU SEULEMENT (KUUNUU RABBAANIYIIN).

SON ATTACHEMENT AU PROPHÈTE NE L'A PAS AMENÉ A MIMER LES ARABES, MAIS SEULEMENT A PRENDRE EXEMPLE SUR LE PROPHÈTE LUI MÊME.

IL A SU PRENDRE DE L'OCCIDENT COMME DE L'ORIENT CE QUI EST BON ET LEUR LAISSER LE RESTE.

IL A SU RESTER A ÉQUIDISTANCE ENTRE UN TIEDO QUI REJETTE TOUT CE QUI LUI VIENT D’AILLEURS MÊME SI C'EST BON ET UN SOI DISANT SALAFI QUI PREND TOUT DE L'AUTRE MÊME LE SUPERFLU ET LE NUISIBLE.
Joob gey on January 19, 2013 (15:15 PM)0 FansN°: 609110
NON A LA PENSEE UNIQUE.

IL Y'A UN SEUL ISLAM MAIS IL Y'A PLUSIEURS INTERPRÉTATIONS DE L'ISLAM.

LE SOUFISME EN EST UNE, LE WAHABISME AUSSI.

ON EST TOUS D'ACCORD SUR LES FONDAMENTAUX MAIS DIVERGEANTS SUR LES BRANCHES.

QU’ON SE TOLÈRE, LE JOUR DU JUGEMENT ALLAH ÉCLAIRCIRA.

MAIS VOULOIR S'IMPOSER AUX AUTRES C'EST ""TAZKIATOU NAFS"" C.A.D. SE CROIRE PLUS INTELLIGENT QUE LES AUTRES, C'EST DE LA FATUITÉ RIEN DE PLUS.
Roy_Ak_Romb on January 19, 2013 (11:22 AM) 0 FansN°:3
Un sage m'a dit un jour, que les remèdes ont été créés avant les maladies, que toute maladie a son remède dans le terroir qui lui a donné naissance. Il me parlait de phytothérapie. Il ne parlait pas que de phytothérapie.
Ce que j'en ai retenu c'est d'abord cette certitude imperturbable que tous nos problèmes ont des solutions et des solutions qu'il faut chercher dans et autour de nous. Pas ailleurs.
Cette conviction bien campée, nous la retrouvons dans ce contenant endogène de l'islam qu'est la mouridiyya. Bien comprise, et abordée avec notre propre regard, la mouridiyya est une solution à nos problèmes multiformes. Ses réalisations matérielles indéniables et exemplaires sont adossées sur une Foi bien étayée et une confiance en soi et en son destin qui prennent leur racines dans notre terroir. Ce n'est pas une solution locale, c'est une réponse globale. Ce n'est pas une foi assise avec un chapelet, mais une psalmodie de l'action, comme le disait fort élégamment quelqu'un.
Mais encore faudra-t-il que nous le comprenions et que nous vivions les enseignements de Cheikh Ahmadoul Khadim, comme lui nous les prodigue et non comme nous voudrions nous en accommoder.
Anonyme on January 21, 2013 (10:21 AM)0 FansN°: 611888
mais de quoi il se mêle si ta pas la latitude de dire les bienfaits du mouridisme laisse au moins ceux qui en savent le faire c est quoi ton problèmes tu ne supportes pas la réussite de cette confrérie mais c est pas de notre faute
li yeep ligueyou cheikh ahmadou bamba la
pour dire que ta rien compris
Anonyme on January 19, 2013 (11:29 AM) 0 FansN°:4
Encore un gars qui n'a rien compris....et qui l'ouvre.
ZooM on January 19, 2013 (12:39 PM)0 FansN°: 608970
Dites-nous ce que vous avez compris alors! Lui, au moins, il a essaye et je trouve qu'il a bien compris d' ailleurs.
Baye Tama on January 19, 2013 (18:19 PM) 0 FansN°:5
J'allais dire que vous aviez presque trouve la solution du mal sengalais quand vous dites plus haut que la voix "Elle encourage la recherche d’un dépassement de soi, par l’éducation, la formation, le travail sérieux dans la légalité" avec comme oint focal ceci "Le travail serieux dans la legalite" Paradoxalement a la voie que vous semblez nous proposer il est triste de remarquer que la majorite des mourides semblent n'avoir jamais entendu cette voix. La majorite de commercants et marchants senegalais qui occupent illegalement les espaces publiques urbains au senegal sont des mourides qui ne respectent aucune regle de permis de l'administration ni ne s'acquittent de leurs taxes . moi aussi je suis mouride et pour gagner mon pain je le fais au detriment de mes voisins dont je trouble le sommeil chaque samedi soir en organisant des soirees tama. J'abuse ainsi du " masslakha " des senegalais d'une part et d'autre part mets en valeur le " dan sa dolle " . Et pour me donner bonne conscience mon marabout m'a dit " tant que tu ne voles pas ou vends pas la drogue ' c'est bon tu peux dan sa dolle ''
Matel Balde on January 20, 2013 (00:45 AM) 0 FansN°:6
Très bon texte et bien inspiré. Je suis tout à fait d'accord avec toi. La première fois que je suis allé à Touba j'avais cette impression que TOUBA n'a jamais été dominé ni par les français ni par les arabes. Ils ont une façon de voir et de parler ki leur est propres. Aucun complexe. Par exemple à la place de keur gui dafa toubabé ils diront keur gui dafa mourité. A la place de nit kii dafa toubabé ils diront dafa am talibé etc ... Toute l'afrique doit s'inspirer de Cheikhoul Khadim
Anonyme on November 7, 2013 (13:08 PM)0 FansN°: 1160214
Et pourquoi? Suis ta voie et laisses aux autres le soin de suivre la leur. Dieu a crée le monde dans la diversité, le mouridisme est une confrérie locale qui n'a pas et n'aura peut être jamais la force de la Tidiania. Le Mouridisme est peu connu dans le monde musulman, ses adeptes font beaucoup de bruits pour masquer une faiblesse spirituelle certaine. Dans aucune confrérie normale, vous ne verrez des fous comme béthio ou kara, qui tantôt adorent des Khalifes, tantô se comparent à Dieu. Serigne Touba est certes un homme de Dieu, mais son leg est mal interprété et mal géré. Soyez modestes les gars, vous êtes petits dans tous les sens du terme.
Anonyme222 on January 20, 2013 (08:07 AM) 0 FansN°:7
Dans ce txte et dans ces momentaire, on ne parle pas de Dieu et de Mohammed (PSL) bien de Senegalais et l'on veut deja exporter une ideologie qui est minoritaire au Senegal meme. Je n'ai rien contre les mourides mais chez Senegalais pensez a aider vos parents avant d'aller verser des sous a d'autres personnes qui ne travaillent pas. Vous travailler a la place de ces gens. Serigne Touba, a ce que je sache, travaillait. On ne venait pas lui verser des Adiyeu. Il n'allait pas en europe racoller les sous de ses soit-disant talibe qui ont brave le froid pour gagner cet argent. Des soit-disant marabout qui n'apportent rien a ces talibes.
Senegal mo nekh. Toute personne qui se taille une grosse et longue barbe se nomme ou se fait nommer mara. Nous avons nos propres extremistes au Senegal. Pensons-y.
LIGUEY on January 21, 2013 (08:24 AM) 0 FansN°:8
SVP arretons de nous jeter des piques. je pense qu'un message qui fait appel au retour vers nos valeurs qui est le travil ne doit pas nous diviser.
Il ne s'agit point de dire que le MOURIDE est plus croyant que l'autre il s'agit simplement dire au Sénégalais de travail au moins ne reste que pour sauver la pirogue que nous partageons .
Si TOUBA était Etat à part le KHALIF ne dira jamais de retour vers l'agriculture parce que c'est déjà gait à TOUBA.
TOUBA et les autres localités du Sénégal ne sont pas comparable si on se référe des indices économiques tout ce qui manque à TOUBA c'est une armée d'ailleurs on n'a pas besoin SERIGNE TOUBA durant toute sa vie n'a jamais parlé d'arme pour se défendre.
DIEUREUDIEUF SERIGNE TOUBA
DIEUREUDIEUF SERIGNE TOUBA
DIEUREUDIEUF SERIGNE TOUBA
DIEUREUDIEUF SERIGNE TOUBA
DIEUREUDIEUF SERIGNE TOUBA
DIEUREUDIEUF SERIGNE TOUBA
DIEUREUDIEUF SERIGNE TOUBA
Diarafndiambour on January 21, 2013 (15:42 PM) 0 FansN°:9
Oumar,vous avez une inspiration qui force l'estime.Cependant je peux affirmer qu'autant vous vous reconnaissez dans cette directive des autorités de touba, autant vous avez réagi avec diligence à l'appel de serigne sidy mokhtar pour les travaux de la mosquée,avec l'envoi de votre contribution le jour même de l’annonce par serigne bass abdou khadre.
Mouride:tu es car tu es un bon musulman pratiquant et généreux. Puissent tous les autres musulmans de toutes confréries avoir la même lecture et compréhension des messages et viatiques du guide cheikh ahmadou bamba

Ajouter un commentaire

 
 
oumar ndiaye
Blog crée le 31/01/2012 Visité 371482 fois 73 Articles 798 Commentaires 28 Abonnés

Posts recents
Les dessous du déni Historique de la traite négrière arabo-musulmane.
Témoignage d'une victime de la traite négrière arabo-musulmane.
Moi, Tamiswaq, esclave africaine en terre arabo-musulmane!
Cheikh Hamidou KANE a laissé Mbaré tuer Samba DIALLO .
2STV: Le Grand Rendez-Vous du 04 avril de la Surmédiatisation du Phénomène Pervers.
Commentaires recents
Les plus populaires
Musiques et mœurs du Sénégal : nos danses sont la signature de notre érotisme.
Yiilel, le chacal totémique de la ville de Kanel.
La Misère Morale des Femmes d’émigrés : Spéculations ou rhétoriques ?
Le syndrome de Stockholm, plus grave que le virus d’Ebola, plane sur le SENEGAL(1)*
Cheikh Yérim SECK met le Sénégal des hypocrisies à nu.