Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Menaces sur le bon fonctionnement de la Justice du Sénégal : Maîtres, sachez raison garder!!!!.b

Posté par: Oumar ndiaye| Jeudi 11 juillet, 2013 16:47  | Consulté 1541 fois  |  17 Réactions  |   

Mon Premier post  du 03 juillet 2013 étant piraté et supprimé je le reprends:

Puisqu’il est question des Travailleurs de la Justice et qu’il est fait mention de cessation de travail et de risque de corruptibilité d’agents de l’Etat, l’obligation de réserve ne s’impose plus sur le débat public agité par les meneurs du SYTJUST. En tant que Travailleur de la Justice, appartenant au premier corps du cadre spécial des Fonctionnaires de ce département dont aucun ne milite au STJUST, je me fais un devoir de porter un éclairage et  d’adopter une position sans équivoque. La plateforme revendicative que le SUTJUST a déposée en préavis sur la table du garde des Sceaux, Ministre de la Justice et sur celle du  Ministre de la Fonction Publique du Travail et des relations avec les Institutions en date du 22 mai 2013 ne peut aucunement légitimer le blocage de l’institution judiciaire par les GREFFIERS du SENEGAL.

Le SYTJUST qui exclut de ses bases sous un stratagème illégal les 130 éducateurs spécialisés du Sénégal, tous Travailleurs et fonctionnaires de la JUSTICE, est en fait un Lobby des greffiers avec comme faire valoir syndical quelques personnels extrajudiciaires (une dizaine d’archivistes et de bibliothécaires, quelques chauffeurs, des secrétaires et interprètes.) exclus d’ailleurs des postes importants du bureau du syndicat.

La volonté affichée par les syndicalistes d’observer une cessation de travail au grand préjudice des seuls citoyens découle de l’unique désire des GREFFIERS de prouver leur capacité de nuisance afin de mieux exercer leur chantage sur les autorités. Il n’y a pas de quoi défoncer par des manifestations d’humeur, cessations de travail et autres blocages de services  les portes ouvertes aux négociations sérieuses déjà en cours. Pour rappel, le fameux préavis de 07 points de revendications brandi par les représentants du SYTJUST avait fait l’objet- comme seul point à l’ordre du jour-  d’un examen approfondi lors d’une réunion du comité paritaire du dialogue social dans le secteur de la Justice le 19 juin 2013.

Cette rencontre d’alerte et de négociation avait réuni autour du  Directeur des Services judiciaires :
- trois membres du cabinet du Garde des Sceaux dont le Directeur des Ressources Humaines et le Directeur de l’Administration Générale et de l’Equipement,
-le Directeur adjoint du Centre de Formation Judiciaire,
- un représentant de la Fonction publique,
- l’Avocat général François DIOUF,

-un représentant du ministère des finances,
- le Conseiller à la Cour Abdoulaye NDIAYE (ex Directeur CFJ),
- Une représentante de l’Union des Magistrats du Sénégal(UMS),

-       Le Président de l’Amicale des Educateurs  Spécialisés du Sénégal,

-       Trois(03) représentants du SYTJUST dont le Secrétaire général

Le régime indemnitaire des travailleurs de la Justice dont il est question au 1er  point a toujours fait l’objet d’une attention des meilleures par les autorités de ce pays. Les seuls manquements qui peuvent y être décelés découlent des agissements illégaux et discourtois des GREFFIERS qui refusent que les 130 Educateurs Spécialisés du Sénégal militent au SYTJUST et bloquent sous des prétextes fallacieux leur accès au Fond Commun qui en réalité n’est pas celui de la Justice mais s’intitule bel et bien  Fond commun des GREFFES.

-Tous les greffiers en chef jouissent aujourd’hui d’une indemnité de résidence de plus de 150 000 f (inscrit au 2nd point)  et ceux qui en remplissaient les conditions sont tous en formation au CFJ afin d’accéder au statut d’administrateurs des Greffes leur permettant de passer de la hiérarchie B à  la hiérarchie A des fonctionnaires.

 -Le SYTJUST exige en 3ème point, hic et nunc, des indemnités de responsabilités particulières (sans en déterminer les formes et contenus) aux GREFFIERS et GREFFIERS en CHEF et une indemnité de sujétion pour les derniers.

 - la 4ème réclamation à l’Etat porte sur  l’élargissement de l’indemnité de résidence aux Greffiers et aux interprètes en sus  à l’augmentation de l’indemnité de  participation à la judicature qui est déjà de 150 000f pour le Greffier simple et de 200 000 f pour le greffier en chef.

- 5ème, Le SYNDICAT  souhaite l’élargissement de l’indemnité  de participation à la judicature aux personnels non-judicaire sous forme de prime de rendement mais refuse que les éducateurs spécialisés à la même hiérarchie que les  Greffiers en Chef perçoivent plus de 70mille francs. Ils ont réitéré cette position lors de la réunion du 19 juin 2013 en menaçant de bouder le comité paritaire du dialogue social.  

Pendant qu’ils interrompaient intempestivement les autres membres du comité et qu’ils refusaient que la parole soit accordée au représentant des Educateurs spécialisés, au moment où ils  s'amusaient à perturber la réunion, les leaders du SYTJUST, tous des greffiers, ne se gênent pas en 6ème point d’exhorter le Gouvernement à plus de respect et de considération à l’endroit des travailleurs de la Justice.

Néanmoins la réunion avait permis de porter un  éclairage sur le fond Commun dont 09 des 10 membres du comité de gestion sont des greffiers. Les greffiers en 7ème revendication font un parallèle entre l’audit du Fond commun et l’exigence de l’audit des juridictions et parquets  comme pour mettre en doute la probité morale et la transparence dans la gestion des Présidents des cours et tribunaux et des Procureurs de la République.

Ce fond commun des GREFFES de tous les enjeux, véritable pot pourri, alimenté par les droits de délivrance des actes en matière civile et commerciale dont le fameux  nantissement, est considéré comme la cagnotte des greffiers. Les Greffiers portent à plus de 70% du débat du comité paritaire du dialogue social sur cette question qui dérange. Pour eux, 300 à 500 millions à se partager tous les trois mois c’est dérisoire. Ils accusent le Trésor public et leurs collègues Greffiers en chef de rétention de fonds et de mauvaise volonté. C’est  d’ailleurs pour  éviter toute suspicion autour de ces dits DROITS DE DELIVRANCE et de NANTISSEMENTS  et veiller à un bon climat de travail que le garde des Sceaux, Ministre de la Justice, avait demandé par un acte administratif à tous les greffiers en chef d’établir des états trimestriels des montants financiers de leurs versements effectués au TRESOR PUBLIC. Les greffiers réclament que  des sanctions pécuniaires soient appliquées aux retardataires. L’ETAT privilégie la sensibilisation.

Le décret 2013-890 du 24 juin 2013 ne supprime nullement le fond commun des GREFFIERS. Il vise plutôt à rendre la destination sénégalaise plus attrayante pour les investisseurs. En fait mieux vaut une multiplication de nantissements raisonnables que pas de nantissements du tout. Surtout si l’on sait que c’est seulement une seule fois en  2011 que les Greffiers ont eu à se « taper un gros coup ». Et pourtant c’est bien avec les petites sommes raisonnables qu’ils arrivent à empocher tous les trois mois au moins 500 000f pour les moins nantis. Ils veulent plus car le Greffier a, entre temps, contracté des dettes auprès de sa banque pour se payer un véhicule et que les recettes du fond commun baissent depuis quelques temps  à seulement 450 000 à 500 000 par travailleurs ? C’est inélégant et obscène de menacer de se laisser corrompre par les justiciables dont les dossiers vont souffrir de lenteurs et de blocages planifiés.

Il faut rappeler ici que la vocation d’un service publique n’est pas de faire des bénéfices ou de créer des dividendes à partager entre fonctionnaires qui jouissent déjà de leurs salaires et indemnités. Le fond Commun  de GREFFE qui n’existe pas ailleurs dans l’espace CEDEAO n’est qu’une prime exceptionnelle de motivation à la Sénégalaise.   D’ailleurs la manière dont  ce fond commun des greffes a été créé, son mode d’alimentation et de gestion font  partie des bizarreries de l’exception sénégalaise. C’est le seul fond commun d’un département ministériel rattaché à une catégorie de travailleurs tout  en  excluant d’autres (Magistrats et Educateurs spécialisés)...sous prétexte d’en soustraire du diviseur  des corps à hiérarchie et catégories supérieures.

Pour la petite histoire, le greffier doit accepter qu’il n’exerce plus une fonction libérale à l’image des autres auxiliaires de Justice que sont les Notaires, les Huissiers et les Avocats. Ces derniers ont opté pour le risque de l’emploi non-salarié tout en se faisant de façon aléatoire un « paquet de fric »…. La Justice n’a pas pour impératif d’enrichir ses agents fonctionnaires mais  seulement de les mettre dans des conditions d’assurer la mission de service public équitable.

 Face à la mauvaise foi des GREFFIERS qui ne souffre d’aucun doute, les autorités ont réaffirmé sans cesse, depuis l’an 2000, une volonté ferme de négocier à travers un dialogue inclusif et permanent pour une meilleure gestion des ressources humaines, matérielles et financières, gages d’une bonne gouvernance judiciaire tel que l’exigent la demande sociale, les engagements nationaux, sous-régionaux et internationaux  l’Etat du Sénégal….(à suivre).

 

 

 L'auteur  oumar ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (17)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme on July 12, 2013 (09:10 AM) 0 FansN°:1
État de droit, gouvernance vertueuse, transparence, etc. à l’épreuve des faits.
« Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde. »

Un recteur qui ignorait royalement l'autonomie des structures et les lois du Sénégal, avec une gestion hors norme tant décriée par les syndicats et des citoyens de tous bords se retrouve nommé Ministre de l'Enseignement Supérieur de la Recherche, sans autre forme de procès. Les faits avérés qui lui sont reprochés sont d'une telle gravité qu'il ne doit certainement son "salut" (c'est temporaire, car un jour chacun rendra des comptes, ces anciens amis du PDS ne diront pas le contraire) que grâce la transhumance du PDS à l'APR à la 25ème heure. Les "amis" avant la patrie.

Sauvons nos universités publiques du naufrage.
(leral.net 9 oct. 2012 de Citoyen)

Malgré les moyens substantiels mis à la disposition de l’enseignement supérieur de notre pays, les résultats sont qualitativement et quantitativement loin des normes de l’UNESCO. Nos instituions d’enseignement supérieur ont surtout un problème de management ([b]mal gouvernance, corruption, népotisme, dépenses de prestige, gestion solitaire en lieu et place de la gestion démocratique et légale, non respect des lois et des règlements, etc.[/b]) avec la complicité active ou passive de la communauté universitaire ([b]avantages indus, intimidations, etc.[/b]), des autorités étatiques qui, jusqu’à présent, feignent de ne...
Anonyme on July 12, 2013 (12:06 PM) 0 FansN°:2
Monsieur Ndiaye, laissez-moi vous dire que la célébrité ne se cherche pas par le mensonge et le manque de maîtrise de son sujet.vous ne savez rien de ce que vous avancez et c'est dommage de vous entendre parler ainsi des greffiers! allez vous faire chanteur ou politicien si vous voulez brilller!sachez que vous ne méritez même pas qu'on vous réponde parceque des hommes comme vous sont prets pour être des lèches cus afin de pouvoir bénéficier de privilèges au près de leurs semblables! thimmmmmmm!!!!!!!!
Asseim_ba on July 12, 2013 (13:10 PM) 0 FansN°:3
vous ne méritez que le mépris.
ce sont nos fonds communs qui te rongent le cœur et tu vas en mourir. de grâce parle des éducateurs et cesse d'inclure les magistrats dans tes enfantillages!
Thiakaye on July 12, 2013 (14:51 PM)0 FansN°: 919956
Yaw Daba HANN, tout le monde vous connez tasse ngua justice, nieupeu khamnaniou yaye kane, espèce d'escro
Anonyme on July 12, 2013 (15:06 PM) 0 FansN°:4
Oumar NDIAYE ne s’attaque à personne mais défend les intérêts de sa corporation qui l’a mandaté et ceci avec tous les moyens dont il dispose.
- Ce sont les greffiers qui veulent nous expulser du comité de dialogue social comme ils nous ont exclus du SYTJUST et du FOND commun
- Ils combattent ouvertement l’idée de porter notre indemnité de 70 mille à 140 mille tel que fixé par la loi des finances, appuyés en cela par un MAGISTRAT qui crie partout que les EDUCATEURS ont d’autres indemnités statutaires……oui nous avons des indemnités
- La bonne question c’est alors qui combat qui et pourquoi ?
Notre bon voisinage doit-il être au mépris de la dignité et des droits des éducateurs de la part des Greffiers? c'est ça la vrai question
Oumar NDIAYE on July 12, 2013 (16:00 PM) 0 FansN°:5
Maître,
vous vouler me faire chanter; c'est vrai vous m'avez conseiller d'aller faire de la musique. Ce que vous connaissez de ma gestion peut faire l'objet d'une publication à votre guise. Puisque vous insinuez que je peux en pâtir (j'entremble déjà!!!), autant qu'on commence car tant que les Greffiers n'accepterons pas que nous sommes tous des travailleurs de la JUSTICE, relevant de corps et de directions différentes, mais appartenant au même système, alors il n'y aura pas de répis.
je n'écris pour plaire à personne, magistrat, ministre ou greffiers, vous n'êtes pas le sujet de ce Blog.
Jacob on July 12, 2013 (16:00 PM) 0 FansN°:6
Monsieur Ndiaye, vous vous êtes amusé a jeter l'opprobre et le discrédit sur notre corporation. Ce que nous (Greffiers) ne ferons jamais. Du moins, ce que je ne ferai jamais car j'ai beaucoup d'amis parmi vous. Et à cause de cette amitié, je me garderai de vous suivre dans votre logique. Néanmoins je m'adresserai à vous Omar Ndiaye auteur de ce commentaire. Les Greffiers sont d'honnêtes et repectables citoyens de ce pays et vous devez de nous traiter avec le minimum de respect et de courtoisie. Heureusement que nous ne sommes pas de ces genres de personnes qui donnent des coups du bas de la ceinture.J'ai lu et relu votre commentaire. Ce que j'en tire comme leçon, c'est que vous êtes trés limité et malhonnéte intellectuellemnt en ce sens que vous vous êtes permis et donné le luxe de vous mêler d'une situation qui ne vous concerne ni de près ou de loin et tout en versant dans le mensonge car vous ne maîtrisez rien rien de ce vous dites. Un homme responsable doit s'évertuer à ne dire que ce qu'il sait. C'est à dire la Vérité. Votre commentaire ne résulte que de la haine, de la jalousie, d'une faiblesse mentale, d'un complexe d'infériorité. Les Greffiers ne nourrissent pas ce complexe d'infériorité qui vous anime. Nous ne Courbons l'échine devant personne. Nous savons qui nous sommes, ce que nous représentons et connaissons notre rôle de le jeu. Nous sommes trés fiers de ce que nous sommes. Non seulement vous risquez de subir des sanctions...
Jacob on July 12, 2013 (16:01 PM) 0 FansN°:7
Monsieur Ndiaye, vous vous êtes amusé à jeter l'opprobre et le discrédit sur notre corporation. Ce que nous (Greffiers) ne ferons jamais. Du moins, ce que je ne ferai jamais car j'ai beaucoup d'amis parmi vous. Et à cause de cette amitié, je me garderai de vous suivre dans votre logique. Néanmoins je m'adresserai à vous Omar Ndiaye auteur de ce commentaire. Les Greffiers sont d'honnêtes et respectables citoyens de ce pays et vous devez de nous traiter avec le minimum de respect et de courtoisie. Heureusement que nous ne sommes pas de ces genres de personnes qui donnent des coups du bas de la ceinture. J’ai lu et relu votre commentaire. Ce que j'en tire comme leçon, c'est que vous êtes très limité et malhonnête intellectuellement en ce sens que vous vous êtes permis et donné le luxe de vous mêler d'une situation qui ne vous concerne ni de près ou de loin et tout en versant dans le mensonge car vous ne maîtrisez rien de ce vous dites. Un homme responsable doit s'évertuer à ne dire que ce qu'il sait. C'est à dire la Vérité. Votre commentaire ne résulte que de la haine, de la jalousie, d'une faiblesse mentale, d'un complexe d'infériorité. Les Greffiers ne nourrissent pas ce complexe d'infériorité qui vous anime. Nous ne Courbons l'échine devant personne. Nous savons qui nous sommes, ce que nous représentons et connaissons notre rôle du jeu. Nous sommes très fiers de ce que nous sommes. Non seulement vous risquez de subir des sanctions divines...
Oumar NDIAYE on July 12, 2013 (16:09 PM) 0 FansN°:8
@Jacob
Dans ce Combat que vous menez, les Educateurs devraient être vos alliés. si tel n'est pas le cas, c'est devotre faute.tant que vos représentants du Bureau national n'ont pas cherché à m'interdir de parler au comité ou je siège en toute légalité, tant qu'ils n'avaient pas cherché à m'exclure de ce comité créé par décision du garde des sceaux, tant qu'ils n'ont pas combattu ouvertement que la loi des finances soit appliquée afin que l'éducateur puisse avoir ses 140mille d'indemnité de participation à la judicature (qui n'est pas puisée dans votre fond des Greffes qui ne nous regarde pas), alors il n'y a jamais eu de problèmes. Dites à vos camarades du BEN de revendiquer sans chercher à nous piétiner. Merci
Al Jamil on July 12, 2013 (21:35 PM)0 FansN°: 920273
Monsieur Ndiaye!
Vous ne nous soutenez pas dans nos différents combats et je vous le concède. Ma question est la suivante, quel serait votre apport dans nos combats? A part ne pas déposer des rapports d'enquête, qui du reste ne lient pas le tribunal que représentez vous dans les juridictions? Je respecte tout honnête travailleur, dont vous, mais sachez que le fait de vouloir nous diaboliser et de vouloir nous mettre en mal avec la population ne passera pas. Nos fonds communs sont licites, légitimes et nous pouvons en disposer comme bon nous semble. Le minimum que nous nous payerons avec ces fonds communs est une voiture. Et en tant que responsable comme vous vous autoproclamez, dites moi quel est le fond commun à part celui où on eu à se « taper un gros coup » où on s'est retrouvé avec 450.000 ou 500.000 frs. Sachez raison garder monsieur Ndiaye. Vous êtes musulman et en tant que tel, ne versez pas dans la délation. Faire la grève n'est pas notre apanage et ce n'est qu'en dernier recours que nous utilisons cette forme de lutte.
Anonyme on July 12, 2013 (16:16 PM) 0 FansN°:9
eh oui cher mr Ndiaye sache raison gardée je crois k tu l'immisce dans un terrain que tu ne maitrise pas bien le mieux c'est de te taire alors téga bayi sokhor toi meme ki parle tu rève d'etre à bord d'une 307,d'un BW,d'une 4x4 et j'en passe, toi meme tu l dit vou souhaité intégré le syndicat mais c'est grace à ces avantages et pour ton info si tu ne connais pas ce qu'est un droit acquis c'est un droit inné qu'on ne peut plus toucher à cause des avantages qu'il accorde à ses bénéficiaires meme tendant à une diminution ce qui est le ca en l'espèce donc calme ta jalousie
Ams on July 12, 2013 (20:09 PM) 0 FansN°:10
jalousie quand tu nous tient. cher éducateurs vous etes tout simplement des complexés. frayez vous votre propre chemin et battez vous pour engranger des avantages et cessez de lorgner les les privilèges des autres. de toutes façon suivant votre comportement vous n'allez jamais intégrer le SUTJUST encore moyen bénéficier des FONDS COMMUNS qui vous empêchent de dormir.
NB j ai ri comme un fou quand tu dis que "vous siegéz comme juge" accepter ce que vous etes comme les greffiers qui sont fiers et dignes de ce qu'ils sont.
Moussa Khary DIOP on July 17, 2013 (12:43 PM) 0 FansN°:11
Je ne sais même pas si je dois te répondre ou non; je me rangerai juste derrière le collègue d'en haut qui dans sa réponse dit que "vous ne méritez que le mépris...." tu es discourtois, indigne, malhonnête...LECHE CUL!
Oumar NDIAYE on July 17, 2013 (16:54 PM) 0 FansN°:12
Je ne sais pas quel complexe ou quelle jalousie on pourrait nourir à votre endroit...ni pour les études, ni pour le salaire. Vous avez Bac+2, nous(Educ) avons Bac+3 plus un mémoire soutenu publiquement. Nous(educ) sommes les mieux payés de la hiérarchie B. quand au cul qu'on pourrait lècher, je n'en voit nul part. peut-être que vous pourrez m'en indiquer un. ce n'est pas le meilleur moyen de couper le jeun mais si c'est votre recette, on peut toujours l'essayer, ça aura le goût d'un Fond Commun!!!! Bon Ndogou!
Educateur on July 18, 2013 (09:58 AM) 0 FansN°:13
Mon cher Oumar arrête ce débat qui ne mène à rien aucun éducateur ne te soutien et les collègues rient sous cape.
La preuve aucun commentaire pour te soutenir de la part des collégues

Ajouter un commentaire

 
 
oumar ndiaye
Blog crée le 31/01/2012 Visité 477397 fois 91 Articles 1710 Commentaires 29 Abonnés

Posts recents
Un maire noir de Paris en 1879, effaçé des archives et de l'Hisoire de la France
Le Ministère de la Justice du Sénégal deviendra un musée, sous peu !
Comment se protéger efficacement de la fièvre EBOLA au Fouta
La dynastie Faye-Sall-Timbo au Sénégal, pourquoi pas….
Un Homosexuel au Jugement Dernier
Commentaires recents
Les plus populaires
Musiques et mœurs du Sénégal : nos danses sont la signature de notre érotisme.
Yiilel, le chacal totémique de la ville de Kanel.
La Misère Morale des Femmes d’émigrés : Spéculations ou rhétoriques ?
Le syndrome de Stockholm, plus grave que le virus d’Ebola, plane sur le SENEGAL(1)*
Cheikh Yérim SECK met le Sénégal des hypocrisies à nu.