Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Rihanna,Welcome home. Please, open Barka NDIAYE, so I can see the thing !

Posté par: Oumar ndiaye| Vendredi 02 février, 2018 00:02  | Consulté 776 fois  |  0 Réactions  |   

Hi little sister, welcome home ! enjoy yourself.

Q"un cortège de batteurs de sabars et de tama escorte Rihanna  afin de sécuriser ses rencontres, librement,  avec toutes les danseuses de ce pays en soirées sénégalaises. Elle se rendra compte que ses déhanchements ne sont que de piètres remix et de pâles copies de ce que nos griottes et autres laobés savent si bien faire. J’invite,  d'ailleurs,le ministre de la culture à organiser discrètement un séminaire/atelier de renforcement de capacité en faveur de notre sweet Little RIHANNA. Ce serait dommage qu'elle retourne aux USA sans qu’il n’y ait  des soirées de mutualisation de war mbitch wara mbitch autour d’un bon feu de bois à la plage.

Non pas que je me sente l’âme d’un apôtre de la perversité mais c'est plutôt ma fibre de libertaire qui salut la beauté à demi dénudée qui titille mieux encore la curiosité et fait saliver les esprits.  En bon sénégalais, ayant grandi sous les ventilateurs et climatiseurs que vous connaissez, ne me cachez surtout pas ces postérieurs tourbillonnants qui me rappellent mes tournis de jeunesse !

Rihanna ! Qu’est-ce qu’un petit déhanchement de la dance hall auprès d’un formidable « Tatou Laobé » Sénégalais ? Quand on a flashé un BARKA NDIAYE sous béthio bien ouvert, ce n’est pas ces petits bouts de bikini qui vont nous impressionner. Nous en avons vu mieux lors de nos transes aux rythmes des sabars, desTanebeers  et soirées sénégalaises. Des joutes dignes de sectes sataniques s’organisent  régulièrement à l'ombre de nos bâches sans le concours d’aucune main maçonnique étrangère.

Ne collons pas à la petite de  Barbade plus d’importance qu’elle n’en a ; ses Dollars pour notre système éducatif nous suffisent. Si en trois jours de séjour encadré au pays de la Téranga, la chanteuse, supposée prêtresse du Diable, arrive à pervertir , notre jeunesse, nos filles et petites-filles, c’est admettre que nous sommes de très médiocres éducateurs.

Des Rihanna locales, notre pays en a connu qui auraient pu être la grand-mère de notre illustre hôte du jour, suivez mon regard….. et pourtant nous prétendons toujours être de bons musulmans vertueux.

Les tartufferies ne servent qu’à alimenter les commentaires et faire BUZZ mais cette caravane  est déjà passée sous notre nez. Les gardiens  de la VERTUE Nationale sont des  Don Quichottes en pâte modelée qui voient partout Franc-maçonnerie et homosexualité, des réalités bien de chez nous bien avant  REHFRAM et RIHANNA.

Bienvenue  chez toi RIHANNA, au pays du Oubbil Mbarka NDIAYE, wonn ma ma guiss !

 L'auteur  oumar ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Rihanna, Dakar, Sénégal
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
oumar ndiaye
Blog crée le 31/01/2012 Visité 908078 fois 181 Articles 11633 Commentaires 65 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
Baaba Maal : odyssée d’une vie et ce que le film n’a pas révélé de l’artiste et de l'homme.
Musiques et mœurs du Sénégal : nos danses sont la signature de notre érotisme.
L’habillement sexy est un acte politique de la femme sénégalaise.
Yiilel, le chacal totémique de la ville de Kanel.
23 mars 2015: L’intifada des Imbéciles aura-t-elle lieu ?