Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Yiilel, le chacal totémique de la ville de Kanel.

Posté par: Oumar ndiaye| Mardi 05 novembre, 2013 08:00  | Consulté 15802 fois  |  10 Réactions  |   
 L'auteur  oumar ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (10)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
SAM En Novembre, 2013 (14:19 PM) 0 FansN°:1
tu es notre idole oumar ndiaye yoo allah wallu notre reference
Anonyme En Novembre, 2013 (22:57 PM) 0 FansN°:2
c bien inspirè
Anonymealmami En Novembre, 2013 (22:59 PM) 0 FansN°:3
bien inspirè
Barou En Novembre, 2013 (09:45 AM) 0 FansN°:4
imaginons un peu le sort qui lui serait réservé s'il était rentré bredouille chez son vénéré monarque parlez nous des traitements que ce sanguinaire de monarque réserve souvent à ses pauvres serviteurs!
Anonyme En Novembre, 2013 (14:31 PM) 0 FansN°:5
Boûna Ab’salam était............. à qui sont père destinait ce qu’il y avait de mieux en tout
Joli texte historique; merci de corriger "sont pére"; une faute d'orthographe ne mérite pas d'écorcher ce récit sublime..
J'en ai appris sur Kanel moi qui passe juste là-bas pour des missions dans le secteur de la santé..
Bonne continuation
Anonyme En Novembre, 2013 (15:39 PM)0 FansN°: 1162756
Vous ne connaissez absolument rien pour corriger les gens.Tout le monde comprend ici que c'est une faute de frappe car "son" devant "père" ne prend un "t".Et en plus merci de ne pas oublier l'accent grave dans "Père" la prochaine fois.Tu corriges en commettant des fautes et tu ne respectes pas les règles de la ponctuations.
Anonyme En Novembre, 2013 (20:29 PM) 0 FansN°:6
tres belle plume je connaissais cette histoire mais elle est racontee avec une telle delicatesse et une telle subtilite que j attends avec impatience la suite
merci seydi ndiaye de nou ouvrir cette page de l histoire du damnga....
Kanel nadio En Novembre, 2013 (21:37 PM) 0 FansN°:7
dans ton texte tu as oublié Thierno Belly Bousso du quartier Lao qui quand Abdou Salam que Abdou Salam est allé cherché à Golléré Boussobé pour qu'il devienne le CADI de Kanel en lui octroyant en tant arrani un demeure au milieu de quartier LAo, trois fammilles ont éte déguerpis et lui logé, c'st important de parler de lui dans l'histoire de Kanel.*il s'est marié dans souddou Bolo, et est l'oncle l'ancien ministre Amadou LY
Al fulani En Novembre, 2013 (14:28 PM) 0 FansN°:8
Ayant vecu sous l'ombre de Bouna AbduSalaam je ne puis dire que c' etait un homme bon, un mystique. Sa maison etait le centre social des Kanelois. Homme aussi integre ne marchera plus sur sur la terre beni du Senegal. Je doute fort que cette pratique paenne soit pratiquee a Kanel... a moins que cela ne soit l' oeuvre de nos de nos oncles Deniankobhes. Ah le Fouta a quand ta renaissance?
L'auteur@Al Fulaani En Novembre, 2013 (14:20 PM)0 FansN°: 1167839
Ce post n'est pas une leçon d'histoire sur le "règne" de Kanyel. un fils ou petit fils de Cheikh Mamadou Mamoudou de Maghama ne pourrait être qu'un Homme, bon et digne. je n'ai pas connu oncle Boûna mais je me suis abreuvé à la générosité de Maama Nancy(Nayssé).
Yiilel(histoire vraie) est plutôt un pamphlet à mon cousin à plaisanterie Laye SY à qui j'avais fait la promesse de vilipender son Grand-père comme je l'ai fait avec le "Grand Sérigne de Dakar", le marabout danseur de la grande famille de Dial DIOP.

Ajouter un commentaire

 
 
oumar ndiaye
Blog crée le 31/01/2012 Visité 851984 fois 168 Articles 11220 Commentaires 64 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
Baaba Maal : odyssée d’une vie et ce que le film n’a pas révélé de l’artiste et de l'homme.
Musiques et mœurs du Sénégal : nos danses sont la signature de notre érotisme.
L’habillement sexy est un acte politique de la femme sénégalaise.
Yiilel, le chacal totémique de la ville de Kanel.
23 mars 2015: L’intifada des Imbéciles aura-t-elle lieu ?